Accueil > INFORMATIONS ECOLE > Compte rendu du Conseil d’école du 3 juin 2016

Compte rendu du Conseil d’école du 3 juin 2016

Conseil d’école du Clos d’en Haut
du 3 juin 2016 – 18h

1. Effectifs prévisionnels rentrée 2016
539 élèves sont inscrits à ce jour pour la rentrée de septembre. 7 inscrits supplémentaires sont annoncés par la Mairie, soit 546. Le seuil pour l’ouverture d’une classe est à 550.
Pendant l’été, il y a habituellement entre 8 et 12 élèves en plus. On peut espérer l’obtention d’une ouverture conditionnelle à la rentrée. En effet, avec une moyenne de 27,5 élèves sur 20 classes, la norme départementale (indicative) dite NODER serait dépassée ; on peut penser à l’ouverture d’une 21ème classe. A la rentrée l’Inspectrice de l’Éducation nationale (IEN) fera le point sur les effectifs afin de statuer sur l’ouverture d’une nouvelle classe.
L’incertitude autour des effectifs oblige l’équipe éducative à travailler sur 2 organisations d’école prévisionnelles.

2. Organisation pédagogique 2015-2016
Dans l’hypothèse de 20 classes, l’organisation pédagogique serait la suivante :
CP : 4 classes et demi
CE1 : 4 classes et demi
CE2 : 3 classes et demi
CM1 : 3 classes et demi
CM2 : 4 classes
3 niveaux comptent actuellement plus de 100 élèves, 1 niveau approche les 100 élèves et le dernier est à 95. En cas d’ouverture d’une 21è classe, un ou plusieurs double-niveaux seraient supprimés.

3. Installation de la 20e classe
Aucune décision n’est encore prise. Les locaux de la maternelle ne sont pas adaptés, en particulier en raison de la taille et de la distribution des sanitaires (cf. compte-rendu du Conseil d’école du 12/02/2016). En collaboration avec les Services techniques de la mairie et l’équipe du périscolaire, l’école a travaillé sur l’utilisation des deux salles du préfabriqué situé à l’arrière de la maternelle. Cette implantation ne nécessiterait la modification que d’un seul sanitaire.
Le préfabriqué est actuellement occupé par le périscolaire : la perte de cet espace serait compensée par la mise à disposition d’une classe dans le bâtiment de l’école. Toutefois, si une 21e classe est finalement ouverte, cette possibilité disparaîtra. L’école espère une décision rapide car il faut planifier les déménagements de classes. Monsieur Lakéhal renvoie aux préconisations techniques.
Le service manutention de la Mairie interviendra quoiqu’il en soit avant la fin de l’année scolaire. Le déménagement de la classe de CP (Mme Flohr) et celle de CM2 (Mme Ruault) suite à l’interversion de début d’année sera également réalisé.

4. RASED
A ce stade, Mme Gavériaux n’a pas d’information sur l’organisation de l’an prochain. A priori il n’y aura pas de changement du temps d’intervention des enseignants spécialisés malgré la hausse des effectifs, hausse continue depuis plusieurs années. Depuis les vacances d’avril, Mme Desvismes (en arrêt maladie) n’assure plus les prises en charge sur la dominante « E » (pédagogique).
Il y a de plus en plus de demandes de prise en charge de type « G » (dominante rééducative) mais toujours 1 seul poste. La mission prioritaire actuelle est centrée sur le cycle 2 (surtout CP et CE1) avec seulement de la prévention en Grande Section de maternelle mais pas de suivi.
La seule modification éventuelle pourrait être liée au changement de l’organisation des cycles pédagogiques (cf. point suivant).

5. Nouveaux cycles
Le Ministère a décidé d’une réorganisation des cycles (jusqu’à la classe de 3e). Les CP – CE1 – CE2 sont regroupés dans le cycle 2. Ils auront de nouveaux programmes à la rentrée.
Le cycle 3 est constitué des niveaux de CM1, CM2 et 6e. Le lien avec la maternelle sera donc coupé entre la GS et le CP.
Les nouveaux programmes sont parus et les enseignants ne disposent pas de versions papier fournies par l’Education Nationale.
Une des difficultés actuelles réside dans le lien avec le collège en raison des différences de méthodes pédagogiques (cf. compte-rendu du conseil d’école du 12/02/2016). Mesdames Schmidt et Pinto participent aux liaisons avec les professeurs du collège du Bois d’Aulne et les enseignants des écoles élémentaires Grandes Terres et Chennevières depuis 2 ans. Une réunion est prévue d’ici la fin de l’année avec tous les enseignants du cycle 3.
Les parents d’élèves demandent les conséquences des changements de programmes sur les manuels scolaires.
Réponse : L’achat des manuels relève de la mairie. M. Lakehal ignore si un budget est prévu. Il est donc possible qu’il n’y ait pas de nouveaux manuels rapidement. Les enseignants travaillent souvent à partir de photocopies donc cela ne devrait pas être problématique.
Les enseignants demandent s’il n’est pas possible de prévoir des Tableaux Numériques Interactifs (TNI) ce qui peut éviter l’acquisition de nouveaux manuels. Il n’y en a qu’un seul dans l’école actuellement. M. Lakehal explique que seuls 2 TNI sont prévus à l’achat pour l’an prochain sur toute la ville. Le choix des installations est laissé à l’IEN à partir de projets déposés par les écoles.

6. Langues vivantes
Rappel : depuis septembre il n’y a plus d’habilitation nécessaire pour les enseignants. Tous les élèves doivent donc suivre un enseignement de langue vivante. S’agissant de l’enseignement de l’allemand, il n’y a pas eu de germanistes en CE1 et CE2 ces 2 dernières années puisque les échanges de service se sont révélés trop compliqués à mettre en place. Seule Mme Scotti enseigne l’allemand, et malgré les demandes, il n’y a pas d’enseignant supplémentaire qui soit nommé sur l’école avec des compétences en allemand pour venir en renfort.
Des classes bilangues seront organisées au collège du Bois d’Aulne tant qu’il y aura de l’allemand au Clos d’en Haut. Toutefois il ne semble pas nécessaire d’avoir fait de l’allemand en élémentaire pour demander à intégrer une classe bilangue en 6e.
Le fonctionnement pour la rentrée 2017 n’est pas encore défini, et il n’est pas certain que les élèves pourront choisir leur langue.

7. Échanges GS/CP et CM2/6e
Les GS viendront le 22 juin, pendant que les CP repartiront dans leur maternelle. Le choix du mercredi matin tient au fait que cela facilite la gestion du temps de cantine.
Les CM2 iront au collège en plusieurs fois, les 6, 9 et 13 juin.

8. Bilans de projets de classe
Les enseignants ont fait le choix de recourir à la coopérative de l’école pour pouvoir financer la location de bus (le bus de la commune n’étant pas assez grand pour contenir deux classes au vu les effectifs chargés des classes de l’école). Tous les projets bénéficient de subventions de la part de la Caisse des Écoles. Les recettes des ventes de gâteaux et du Marché de Noël permettent de compléter. Les enseignants remercient les parents et saluent leur investissement que ce soit pour le marché de Noël ou les ventes de gâteaux.
CP1 et CP2 : arts et géométrie avec sortie au Musée du Quai Branly pour un atelier + visite guidée. La visite à Chantilly a dû être annulée en raison du manque de financement. Il y aura une sortie au Cinéville de Conflans.
CP3 et CP4 : projet musique du monde : présence d’un intervenant en chant pour 12 séances, activité percussions. Les élèves ont bénéficié d’une sortie au conservatoire où ils ont découvert la harpe. La sortie prévue à la Philarmonie de Paris a été annulée par manque de budget mais la Philarmonie est venue sur place pour un projet sur la voix.
CE1A, CE1B, CE1/CE2 et CP5 : projet cirque avec la présence d’une intervenante (9h) et sortie le 21/06 au cirque Porte d’Aubervilliers. Le financement a été bouclé grâce à 2 ventes de gâteaux. Participation au spectacle de l’école le 17/06 avec une chorale sur le thème du cirque.
3 classes de CE2 : projet escrime, sans intervenant extérieur. Sortie au château de Monte-Cristo. Les rencontres départementales d’escrime de Rambouillet ont été annulées car l’école ayant déjà participé l’année précédente, elle n’était pas prioritaire : une seule classe a été retenue, ce qui a entraîné le refus d’y assister par souci d’équité entre les classes. Le budget sera alloué pour effectuer une autre sortie. Chorale au théâtre.
CM1C, CM1/CM2 : 4 jours en Auvergne. Financement complété grâce à 5 ventes de gâteaux, ventes au Marché de Noël + subvention Caisse des Écoles. La disponibilité et la maîtrise des lieux par l’intervenant en Auvergne a permis au groupe d’optimiser au maximum le temps de visite dont il disposait. Le groupe était logé à La Bourboule. Les visites ont concerné : La Bourboule, deux sommets de la chaîne des Puys, le Parc Vulcania. Une projection de photos aura lieu le 25/06.
CM1A et CM1B : visite à la Cité de l’Eau à Colombes qui a donné lieu à des actions réparties sur l’année sur le thème de la préservation de la ressource eau.
CM2A, CM2B : voyage de 4 jours sur les plages du Débarquement et au Mont Saint Michel. Les visites ont concerné les lieux de mémoire de la Seconde guerre mondiale : Utah Beach, le Musée Airborne, le cimetière de guerre américain de Colleville sur Mer, le cimetière de guerre allemand, la Point du Hoc, le cinéma 360 à Arromanches, Pegasus Bridge. Des photos du voyage seront projetées le 25/06.

9. Hausse des effectifs, conséquences entre autres sur le périscolaire.
511 élèves étaient présents à la rentrée 2015, c’est donc sur cette base que le budget de l’école est calculé pour la rentrée 2016. Or les effectifs sont annoncés à 546 pour le moment, avec un gros contingent d’élèves de CP (or c’est ce niveau qui demande le plus de dépenses).
M. Lakehal indique que côté périscolaire, les effectifs d’animateurs seront renforcés en conséquence.
Les parents d’élèves remarquent que la hausse des effectifs a également des conséquences sur la gestion des repas, donc sur le personnel d’office dont le travail est déjà difficile, et également sur les capacités d’accueil des locaux du périscolaire.
La question du départ des enfants du périscolaire est abordée. L’identité des personnes venant chercher les enfants n’est pas toujours correctement vérifiée, lorsque ce ne sont pas les personnes habituelles. Il y a eu un incident ces dernières semaines.
Concernant la qualité des activités périscolaires, et malgré la bonne volonté des animateurs, les parents constatent que le contenu des ateliers est dans la plupart des cas très pauvre : le titre des ateliers est parfois trompeur par rapport à ce que font les enfants en réalité. Le matériel disponible est par ailleurs limité.

Les parents regrettent une fois de plus le manque de temps de rencontre avec les équipes du centre de loisirs. De son côté l’école regrette également qu’il n’y ait pas de temps d’échange avec les autres agents travaillant dans l’école (hors animateurs) : agents d’office, agents de ménage. Des rencontres permettraient de faire le point sur les problématiques rencontrées de part et d’autre et de trouver des solutions rapidement.
10. Caisse des écoles
Compte tenu de la fin annoncée de la Caisse des Écoles au 31 décembre 2016, l’équipe enseignante et les parents s’inquiètent pour le financement des projets.
Réponse : concernant le fonctionnement de la Caisse des Écoles pour 2016, la municipalité a pris l’engagement de maintenir le budget consacré aux sorties scolaires, soit environ 42000€. L’Assemblée générale de la Caisse des Écoles est prévue le 28 juin à 19h en mairie.
M. Lakehal indique qu’il sera ensuite maintenu au même niveau en 2017 dans le budget de la Ville. En revanche il sera versé de manière à respecter « l’équité entre individus et entre les Conflanais », qu’il y ait un projet à financer ou non, c’est-à-dire que l’école recevra un montant fixé en fonction de son nombre d’élèves, le même montant sera alloué par élève sur toutes les écoles. En complément, il y aurait une commission consultative. Les parents demandent quel sera leur rôle dans cette instance ?
Les parents d’élèves contestent ce mode de répartition car certaines écoles ne présentent pas ou peu de projets, alors que d’autres en préparent davantage avec un investissement fort des enseignants qui portent le projet. Ce type de fonctionnement facilite sans doute la gestion côté mairie mais il ne prend pas du tout en compte la réalité des choses et la bonne volonté des enseignants.
Par ailleurs il faut noter que le même budget est consacré aux projets depuis 2012, or le nombre d’élèves a augmenté de façon significative depuis 4 ans.

11. Propreté des locaux
Les parents d’élèves et les enseignants constatent une fois encore la dégradation de la qualité de l’entretien des locaux. Les tables sont noires, les sols sont balayés 1 jour sur deux et lessivés une fois par semaine, les sanitaires manquent régulièrement de papier toilette, d’essuie-mains ou de savon. Les personnels de ménage sont souvent en sous-effectifs : actuellement seuls 2 agents sur 5 sont présents.
M. Lakéhal indique qu’il y a un taux d’absentéisme de 25% sur l’ensemble du personnel communal. Ce qui ne répond pas aux besoins énoncés par les parents.

12. Demandes de travaux dans l’école
Les demandes suivantes sont formulées :
Préau fermé->rejeté par la mairie, les tableaux numériques interactifs (un seul dans l’école actuellement)->2 TNI achetés par la ville, c’est IEN qui décide de leur installation dans les écoles à partir des projets déposés ;
Peintures des classes qui s’écaillent (les enfants installés près des fenêtres reçoivent de la peinture tombée du plafond, à l’endroit où il n’y a pas de faux plafond) ; Un mail avec photos des peintures murales s’écaillant a été envoyé en mairie par la FCPE en février et auquel le maire a répondu en précisant que « la peinture est un sujet prioritaire au sein de l’école du Clos d’en Haut au même titre que l’accessibilité. En revanche, les demandes de travaux dans les écoles étant nombreuses et le budget limité, les peintures ne sont pas prévues cette année et devraient être inscrites pour 2017 ».
Plusieurs infiltrations ont été constatées ces dernières semaines.
Les parents d’élèves demandent à effectuer une visite avec les services techniques et le directeur de l’école.
Renouvellement du mobilier pour 2 ou 3 classes (compte non tenu des classes devant ouvrir), réfection des tracés de jeu dans la cour déjà demandés l’an dernier. Une armoire pour une classe qui n’en dispose pas.
Un visiophone sera déployé pour 2018-2019 (dernière vague d’installation dans les écoles de Conflans) permettant aux enfants retardataires ou aux personnes ayant besoin de récupérer un enfant de ne pas rester dehors lorsque les grilles sont fermées.

13. Périscolaire
La PEEP pose les questions suivantes :
A quel endroit se fait dorénavant l’affichage des activités proposées lors de la pause méridienne (depuis que l’accès par le gymnase est condamné) ?
Où en est l’aménagement annoncé de rangements pour les cartables ? Réponse : les enfants pourront déposer les cartables près des escaliers du centre à la rentrée de septembre (grâce au déplacement des abris existants à côté des anciens préfabriqués).
Y a t-il un effectif suffisant d’enseignants recrutés pour assurer les études du soir ? Certaines études ont dû être annulées dernièrement. Réponse : ces annulations sont dues à des absences ponctuelles d’enseignants.
Il y a toujours des enfants qui ne parviennent pas à s’inscrire dans les activités qu’ils demandent : s’ils ne sont pas retenus sur leur choix n°1, ils sont censés être prioritaires sur leur 2e choix, or certains enfants sont également refusés.
Suggestion : que les enfants aient un « passeport activités » sur l’année, avec autant de cases que d’activités auxquelles ils s’inscriront dans l’année. Chaque enfant le remplira en début de session. Ainsi les parents pourront avoir connaissance des ateliers suivis pour inciter leurs enfants à y participer. Ce carnet pourrait être simplement réalisé sur une feuille A5, et mettre un code couleur/symboles en place pour faciliter l’utilisation par les élèves de CP en début d’année.
Coordination éducative
Les enseignants et les parents d’élèves réclament de nouveau la tenue de ces réunions multi-partites. Dans sa réponse, la mairie estime que ce n’est pas nécessaire. Les parents d’élèves rappellent que le but n’est pas de juger le travail des animateurs, mais bien l’occasion d’échanger avec tous les partenaires qui accueillent les enfants tout au long de la journée afin de mettre à plat les difficultés.

14. Exposition des photos des voyages scolaires
Les parents seront conviés le 25 juin de 9h à 11h

15. Kermesse
L’ensemble du matériel demandé a été prêté par la mairie.

16. Spectacle de fin d’année
13 classes participent. Les parents concernés seront prochainement informés.

17. Bilan fournitures scolaires :
Les kits seront à récupérer le samedi 25 juin de 9h00 à 10h30 devant l’école. 120 commandes donc 5 kits gratuits qui seront distribués. La FCPE remercie les parents pour le renouvellement de leur confiance en cette opération.

La rentrée scolaire aura lieu le jeudi 1er septembre 2016 à 8h30.

Compte rendu rédigé par la liste PEEP

 Pour la PEEP, Mme RETEL

Pour l’école, M CHEVRIER, directeur de l’école


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
ECOLE CLOS D’EN HAUT (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme BOUCHER